Rayapin de Bergerac

Publié le par Alain Lesueur

Rayapin.jpgVoilà quelques jours sans nouvelles. Peut-être parce que l'actualité est trop chargée. Le débat de RFO de mardi soir mérite mieux qu'un rapide article. Il y a de quoi écrire une petite encyclopédie de "La télé pour les Nuls". Il y avait déjà l'incroyable Hulk, il y a désormais l'incroyable Rayapin. Je pense qu'il faut le proposer pour la cérémonie du 7 d'or du meilleur vendeur de marché aux puces. Son talent pour vendre du Lurel de deuxième main, usé jusqu'à la corde et envoyé dans les cordes à coups de Pinnochio, est un morceau d'anthologie. Dans la vente de produits d'occasion, il y aura un avant et un après Rayapin. Peut-être faut-il le proposer pour le Hot d'or qui récompense les meilleurs acteurs de films de pornographie avec scenario journalistique. Même si ce n'est pas le rapprochement le plus adapté car sa production ressemble plutôt à de la prostitution journalistique. Un tel pilier du journalisme guadeloupéen, on devrait vite l'exporter. Je parie que CNN nous l'envie. L'immensité du talent de Rayapin éclabousse tout ce qui a existé avant lui. C'est un phare qui illumine la Guadeloupe, de Saint-François à la Soufrière. Qui se ressemble s'assemble. A ce degré d'auto satisfaction, Eric et Toto font la paire. Vu l'immensité de sa culture... , à l'instar de Rostand, on peut dire de Rayapin comme du nez de Cyrano de Bergerac "C'est un roc!... C'est un pic!... C'est un cap!... Que dis-je, c'est un cap?... C'est une péninsule!" La péninsule Ib Eric. Qui a parlé de parler comme une vache espagnole ?

Publié dans Journal de campagne

Commenter cet article

baltimore 13/03/2010 03:58


eric rayapin est le meilleur journaliste malgré tout c'est lui qui anime les plus grand débat il est fort alors SVP respecter son professionalisme merci


Alain Lesueur 13/03/2010 13:44


Baltimore. Monsieur Rayapin a peut-être une petite idée de ce qu'est le journalisme. Dans ce cas, soit il l'a oublié, soit et c'est évidemment plus grave, il le fait exprès. Ne vous en démplaise,
Monsieur Rayapin est en état de faute professionnelle grave, justifiant un licenciement pour faute, sans indemnités. Je vous informe que j'attends de savoir quelle conclusion le direction de France
télévision entend tirer de cet incident pour savoir la suite qu'il convient de lui donner à mon niveau. Et cela, quel que soit le résultat électoral. Permettez-moi d'ajouter que je connais un peu
le monde de la presse et si votre appréciation n'était pas de nature à les faire s'esclaffer de rire, votre appréciation serait insultante à l'égard des journalistes de la Guadeloupe. Les
journalistes sont comme les autres groupes sociaux ou professionnels, il y a de tout, du Rayapin repu d'autosuffisance imbécile jusqu'au meilleur, en passnat par des gens qui essaient de faire
honnêtement leur métier, sans faire honte à leurs enfants. S'agissant du professionnalisme de Rayapin, c'est vrai qu'il ne court pas les rues. Et pour cause, il fait le trotoir, quand il n'est pas
cérrément dans le caniveau. Désolé.


une jeune bien remontée 12/03/2010 17:23


Je suis tout à fait d'accord avec cet article. Depuis quand les journalistes ne font plus preuve d'impartialité? Etant donné que nous connaissons tous le choix politique de ce journaliste,après sa
participation aux échéances municipales de 2007, on devrait pas nous infliger cela. Le tort serait plus à la direction et à la rédaction de cette chaîne qui devrait mettre au placard ce genre de
personnage le temps de l'élection. La prochaine fois qu'il y aurait ce genre de débat animé par ce monsieur je pense que les acteurs du débat devraient refuser d'y participer. On retrouvera sur le
plateau le berger et le mouton. C'est le plus grand manque de professionnalisme que j'ai vu dans une télé qui est soi disant sur un réseau local. Même les chaînes privées locales ne nous proposent
pas cette mascarade. A ce rythme là, la prochaine fois, il pourrait prendre n'importe quel supporte X de tel ou tel candidat pour présenter un débat.


Alain Lesueur 13/03/2010 14:12


Le moins que l'on puisse être après ce sacndale, c'est d'être remonté.


John 12/03/2010 13:56


J'entends ce matin, sur RCI, M. Jalton se féliciter de ne pas avoir participé à cette mascarade animée par un "conseiller municipal de l'opposition luréliste". Soit. Mais.. n'aurait-il pas mieux
valu venir le dire sur place ce mardi soir?
Pourquoi diantre avez vous tous accepté qu'Eric Rayapin soit sur le plateau?


Alain Lesueur 13/03/2010 14:21


Personnellement je suis un Guadeloupéen qui ne fais pas de procès d'intention. A chacun sa responsabilité. Rayapin est un irresponsable, parce qu'il s'est comporté en irrespondsable, irrespectueux
de la déontologie du journalisme, des recommandations du CSA et des lois de la République. Sa prestation appelle d'abord une sanction professionnelle. RFO doit ensuite rendre compte au CSA. LA
direction de France Télévision doit adressser une lettre d'excuse à chaque candidat et faire des excuses publiques, diffusées, à tous les citoyens, auditeurs et téléspectateurs du service public.
Après il appartient à chaque candidat, victime des agissements de ce triste individu, d'estimer s'il doit demander réparation à la Justice. En ma qualité de candidat, malgré les multiples
irrégularités dont j'ai été victime, je suis un partisan du service public de l'audiovisuel. J'attends donc que le service public se reprenne avant qu'il soit totalement discrédité. L'existence
même de RFO pourrait être en cause. Et le gouvernement serait trop heureux de faire disparaître le service public, et ce serait sous les applaudissements de ce même public. Je reste un défenseur du
service public et Monsieur Rayapin est trop insignifiant pour me distraire et me faire perdre de vue l'essentiel.