Pour qui roule France Antilles?

Publié le par Alain Lesueur

France Antilles apporte sa pierre à l’édifice d’une élection placée sous le signe de l’inégalité entre les candidats. On se croirait aux plus belles heures de l’Union soviétique. On se demande d’ailleurs s’il ne faut pas ériger Lurel en candidat unique, président à vie.

 

Ma candidature à l’élection régionale a été évoquée dans la rubrique « Indiscrétions ». C’était pour relayer un communiqué dans lequel j’évoquais le verrouillage des médias. Pourtant, le quotidien continue à ne pas annoncer directement ma candidature. Même lorsqu’après une longue présentation de Lurel, pour sa millième apparition à l’écran, et de Jalton, érigé en challenger facile à battre, France Antilles a trouvé un parfait candidat à présenter. C’est un jeune qui distribue des tracts pour recruter des électeurs devant un lycée où la plupart des élèves sont mineurs. Il figure dans les candidatures aux côtés de Bernier et Jeany Marc, tous candidats plus ou moins déclarés un mois après moi. Tous candidats à la recherche de colistiers et qui se préoccupent peu de proposer un programme. France Antilles a reçu le programme en question depuis six semaines, et n’en a pas pipé mot. L’explication du lurélisme de France Antilles sera expliqué ici même, mais en temps utile. Il faut bien les laisser s’enferrer dans leurs turpitudes. Il sera toujours temps de faire les bons comptes. Ceux qui font de bons amis.

Publié dans Au jour le jour

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Moise 22/01/2010 18:43


Un jour ou l'autre tu saras à l'antenne et la...


Alain Lesueur 23/01/2010 14:27


Et là ça va saigner... des arguments.