No comment N° 1

Publié le par Alain Lesueur

No comment 1

 

Un internaute évoque le caractère soi-disant inéluctable de la victoire des « grosses machines » aux régionales. Il laisse même entendre que toute autre candidature serait sinon illégitime, du moins inutile. C’est exactement ce que veulent faire croire les dites grosses machines qui ne sont rien que des petites boutiques électorales. Il n’y a pas de parti politique sérieux en Guadeloupe. Les partis de gauche sont en lambeaux, ceux de droite en haillons. Aucun parti ne peut prétendre avoir même 100 militants actifs, hors période électorale. Les partis politiques sont des coquilles vides dirigées par un individu, qui s’entoure de quelques cousins, et fait croire à un fonctionnement de parti politique. Les partis ne produisent aucun débat, aucune idée politique, et ne sortent de leur sommeil que pendant trois mois, lors de chaque scrutin. Quel parti a fait des propositions pour sortir de la crise. Lequel, même à droite, a présenté des propositions lors des Etats généraux de Sarkozy. La réalité, c’est que les électeurs s’emprisonnent eux-mêmes en votant pour des partis politiques qu’ils n’approuvent pas, mais simplement parce qu’ils se persuadent que seuls ces partis peuvent gagner. Comme si on devait voter, juste pour crier « Woulo » en suicidant l’avenir de ses propres enfants. Et quand on le fait, sous prétexte que les autres vont perdre, il ne faut pas venir se plaindre que rien ne change, si on part du principe que rien ne peut changer. Le changement ne viendra pas de la réélection des élus qui ne veulent rien changer par des électeurs qui disent vouloir le changement. Il faut que les Guadeloupéens soient enfin cohérents. Sinon, ils descendront dans la rue tous les samedis jusqu’à la fin des temps, mais rien ne changera. Et ils continueront de se plaindre que rien ne change. AL

Publié dans Au jour le jour

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

DJ 11/01/2010 22:11


J entendais à 13H une intervention de Mr LUREL à RFO, il se plaignait que "MLP ait parlé de casser le lkp" et toutà coup j ai compris que Mr LUREL a besoin du lkp ne serait ce que pour contrer eric