Les publiphages en délire

Publié le par Alain Lesueur

DSCN2036.JPGLes élus en campagne sont devenus les rois de la publicité commerciale. Ils n’ont jamais autant gaspillé l’argent public que cette année électorale. Mais c’est un hasard. Evidemment.

 

Qui fait le plus de publicité en Guadeloupe, par voie d’affichage ou dans la presse écrite ? Ailleurs dans le monde, c’est un concours entre Coca-Cola, Esso, Toyota, Sony, Microsoft, Nokia, LVMH, Rolex, etc. Bref, ce sont des enseignes bien commerciales et qui ont des produits à vendre. Mais il existe dans le monde, un village d’irrésistibles gaulois, qui a décidé de résister et d’en découdre avec l’envahisseur romain  publicitaire, et qui ne laisse le soin à personne de polluer à sa place, nos paysages à coup de publicité sur les panneaux 4x3. Pourtant, ils n'ont rien à vendre que des informations aux usagers. L'affichage en 4x3 n'est certainement pas le plus indiqué, sauf s'il s'agit d'engraisser les agences de pub.

Nos collectivités, à l’approche de cette élection, sont frappés de « publicitite aigüe ». Cela se traduit par une orgie publicitaire pour n’importe quel « batèm a popot ». Outre que cela pose problème quand les mêmes collectivités qui disent être frappées par la crise et augmentent les impôts pendant qu’ils diminuent le service, trouvent miraculeusement l’argent pour payer des futilités. Mais le plus cocasse est de constater que nombre de ces panneaux sont illégaux, et que les maires qui sont censés les faire enlever, sont au nombre des gros utilisateurs receleurs. C’est aussi un hasard, si certaines de ces initiatives sont inédites. C’est cette année qu’on voit apparaître des 4x3 du carnaval gratuit de Saint-François. Rien à voir évidemment avec la candidature de mon copain le jeune Laurent Bernier, aux régionales. Les panneaux sont partout. Avec évidemment le logo de la Région, qui figure sur tout ce qui s’affiche en ce moment. J’ai déjà une belle collection de photos. Je ferai peut-être une exposition après la campagne. Il y a aussi ceux qui se croient des petits malins, à l’instar de Gosier, qui ac réé une manifestation nouvelle. Pas en avril, ni en juillet, ni en octobre ou décembre 2010. Leur tournoi de tennis a été créé pour se dérouler en pleine période préélectorale, bien sûr le soutien de la Région et du Département. Ne voyez aucun lien avec l'élection régionale. C'est juste un affaire de comiques. Dans l'affaire, il y a Laurel et Hardy. Entendez, Stan Lurel et Oliver (Gillot) Hardy. A la Mairie du Gosier, c'est un album de Tintin. Sauf qu'on ne sait pas si le maire est DuponT ou Dupon D.

Publié dans Léger mais réel

Commenter cet article

chacha 13/02/2010 19:19


ton blog est super cooooooool je vai dir a tou mes amies de veni le voir cé maladeudeu


Alain Lesueur 14/02/2010 00:33


Chère Chacha. Ton commentaire n'est pas moin maladeudeu. Tes amies sont les bienvenues.


Jean 07/02/2010 09:03


Quand monsieur LUREL aura fini de polluer la Guadeloupe de ses panneaux, ses affichages 4x3 illégales et ses dessins sur les murs le long des routes, il ne manquera plus que le ciel et la mer.
Après-ça, notre pollueur-écolo-opportuniste-de-dernière-minute, pourra toujours prendre son avoacat vert qui ne lui coûtera rien, puisqu'il l'a déjà payé avec notre argent.


Alain Lesueur 08/02/2010 00:02


Cher Jean. J'aimerais vous contredire ou chercher à atténuer la charge, mais ce serait hypocrisie de ma part. Comme vous, j'aurais préféré que Monsieur Lurel ne fasse rien plutôt que d'avoir l'air
de prendre les Guadeloupéens pour des imbéciles. C'est insultant pour tout Guadeloupéen. Et j'en suis un. Comme vous en êtes un. Hélas plus conscient de votre responsabilité de citoyen que le
locataire de Petit Paris ne l'est des responsabilité que tant de gens lui ont confié avec leur confiance. Souhaitons que ce soit la fin du bail et la fin du bal pour quelqu'un qui conduit la
Guadeloupe à la manière d'un  danseur de tango. Un pas en avant sous les projecteurs et les caméras, deux pas en arrière en réalité et en catimini.