Bonne année Toto

Publié le par Alain Lesueur

  region_affiche.JPG
Toto nous a dressé ses vœux à 10 000 €. A notre tour de lui souhaiter, pour pas un rond, que 2010 le libère de tous ses soucis, à commencer par la charge de la Région.

 

Mi foto ay ! Toto a diffusé ses vœux publicitaires. Les vœux de Toto sont d’abord très enrichissants… pour France Antilles. En plus, ses vœux sont « délinquants ». En effet, un président, même Toto le Grand, ne doit pas utiliser les vœux pour faire sa politique. C’est la loi. A croire que ce n’est pas le même Toto qui prend l’avion sans arrêt pour aller voter toutes ces lois dont il ignore l’existence. Il est vrai que notre Toto fait souvent l’Assemblée nationale buissonnière. Il n’est présent que le tiers du temps. On dirait qu’en plus, il n’y va que les jours de récréation, de fermeture, ou bien les jours où y a sport à l’emploi du temps.

Utiliser les vœux de la Région pour faire sa politique, c’est illégal. Profiter de l’occasion pour instrumentaliser la mort de Jaques Bino, c’est mesquin, petit, médiocre. Placer l’année sous la menace de blocages, juste pour se justifier, c’est jeter de l’huile sur le feu en se croyant le centre du monde, c’est placer sa réputation et son ego au dessus de la Guadeloupe. A quoi bon parler d’évolution statutaire dans les vœux 2010 alors que tu as toi-même demandé et obtenu un moratoire jusqu’en 2011, Toto ? Mais réfléchis un peu de temps en temps. Encore une fois, c’est plus fort que toi, Toto, tu te crois plus important que la Guadeloupe. Que vient faire la phrase « Avant que les urnes ne parlent » dans un message de vœux, Toto ? C’est à croire que tu avais déjà perdu la tête en rédigeant ce texte en 2009. Je n’ai pas l’impression que les choses s’améliorent en 2010. Mais en ce 31 janvier, dernier jour pour présenter les vœux, cher Toto, laisse-moi te présenter non pas les miens, ou plutôt ceux que je formule pour quelqu’un qui en a bien besoin : la Guadeloupe. Toto, je crois sincèrement que tu est celui qui peut faire le plus pour la Guadeloupe en 2010. Il te suffit de quitter la Région.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article