Aux morts d'Haïti...

Publié le par Alain Lesueur

Aux morts d'Haïti, les maires guadeloupéens reconnaissants. Il faudra que nous élus érigent un monument aux morts haïtiens dans chaque commune, pour remercier les victimes haïtiennes du séisme, pour cette aubaine publicitaire, en pleine période de campagne électorale.

Tous les CCAS de la Guadeloupe, qui en général ne connaissent pas 10% de la population démunie dans leur commune, sont tous sur le pont, pour combattre la misère en Haïti, alors qu'ils sont ignorants de la misère qui est installée à 100 mètres de la mairie. J'écoutais la litanie des communiqués sur une radio. Il aurait suffi d'une seule annonce indiquant que tous les CCAS de Guadeloupe reçoivent des dons, aux heures de bureau. En dix seceondes de communiqué l'affaire était réglée. A condition que cela fut préalablement organisé ainsi. Mais c'est sans compter sur le fait qu'en ce moment, beaucoup de maires ne parlent qu'à ceux qui sont de leur bord présumé, dans la perspective des élections . Et donc, dans ce climat de concurrence électorale, c'est à celui qui fera passer le plus de communiqués publictaires pour aider Haïti. Juqu'à la semaine dernière, combien de maires ont fait une démarche quelconque pour aider un seul Haïtien de son territoire communal? Combien ne les ignoraient pas purement et simplement, ne leur disant même pas bonjour ? Pour en revenir aux communiqués, je me demande pourquoi faut-il préciser à chaque fois tout l'état civil du maire, juste pour dire à quel moment il faut payer la cantine ou les jours de passage des camions poubelle, ou plus généralement ce que la mairie propose en contrpartie des impôts comme s'il s'agissait d'une initiative personnelle de Monsieur le maire, et comme si celui-ci passait en personne rammasser les poubelles. Je suis étonné qu'il n'en ait pas encore eu un pour changer le papier à en-tête de la commune, en mettant son logo personnel ou les armoiries de ses ancêtres.

Publié dans Léger mais réel

Commenter cet article

Moise 22/01/2010 18:40


Je suis de tout coeur avec vous.


Alain Lesueur 23/01/2010 14:30


Merci car nous aurons besoin de tout le monde. A commencer par ceux qui sont conscients qu'il nous faut agir et réagir dans le sens de l'intérêt collectif, pendant que nos chers élus comptent les
oeufs dans le cul des poules à propos des sénatorailes de la fin de l'année et des législatives de 2012, sans oublier le poste du pauvre Gillot que vise tout son entourage et que son allié Lurel a
déjà promis à 20 personnes.